Get Adobe Flash player

La Charte




Monde (s). Histoire, Espaces, Relations


En ce début de XXIe siècle, nous voici confrontés aux défis engendrés par une nouvelle mondialisation. Ce n’est pas la première, mais c’est la plus complète, la plus profonde : jamais chaque point du monde n’a été autant concerné, impliqué par ce qui se passe dans le monde entier. Si aujourd’hui la globalisation ouvre et transforme chaque espace culturel, le monde conserve en même temps sa déclinaison en mondes différents qui continuent de révéler leurs spécificités, voire d’affirmer leurs identités. Ce double phénomène, contradictoire en apparence, de mondialisation et d’affirmation identitaire, caractérise notre époque.

 

Le regard sur le monde change, les rapports de force évoluent et obligent désormais à se départir d’une vision centrée sur l’Occident. Plus que jamais, la prise en compte d’espaces trop longtemps négligés s’impose pour la compréhension du temps présent. Par ailleurs, de nouveaux thèmes apparaissent et s’imposent. De multiples observateurs se font l’écho de ces mutations et les analysent. Il est temps que les historiens approfondissent ensemble leur réflexion sur ce rapport dialectique entre globalité et pluralité des mondes.

 

Monde(s) se propose ainsi comme lieu d’expression où les phénomènes étudiés seront replacés dans l’épaisseur du temps long, où le regard, décentré, tiendra compte de la diversité des points de vue. Cette histoire globale implique de donner la parole aux historiens de tous les continents et de toutes les périodes historiques souhaitant lier l’ensemble des phénomènes internationaux : les relations entre entités politiques, les dynamiques intersociétales et la construction des espaces régionaux. Notre revue fournit une tribune scientifique pour entreprendre, à différentes échelles, une étude comparée de ces mondes et une analyse de la diversité des rapports qu’ils entretiennent entre eux. Lieu dédié aux recherches novatrices, lieu de diffusion de la recherche scientifique, lieu de proposition, de débat, de contestation, elle est ouverte aux chercheurs de toutes générations et de tous horizons.

 

Dans cet esprit, le cœur de la revue est constitué par un dossier thématique permettant l’expression de points de vue différents sur un même thème impliquant l’ensemble des espaces culturels. Vient ensuite la rubrique Débat autour d’un livre, dévolue à plusieurs comptes rendus critiques d’un même ouvrage. Chaque numéro de cette revue trimestrielle comporte également un ensemble de Varia, articles qui proposent les conclusions d’une recherche innovante par son approche et par ses sources.

 

Monde(s) entend être un lieu d’échanges épistémologiques et contribuer à l’écriture d’une histoire globale.