Get Adobe Flash player

Dernier numéro paru…

Monde(s) n°25

 

 

Welfare state et développement:

 

Circulations globales et politiques locales (années 1920-1970)

 

 

n° 25 Monde(s) – juin 2024 (2024/1)

 

sous la direction de 

Antoinette Ferrand et Paul Mayens

 

 

 

Antoinette Ferrand, Paul Mayens

 

Introduction.Welfare state et développement: circulations globales et politiques locales

 

Véronique Plata-Stenger

 

Diffusion des normes internationales du travail et diplomatie technique : l’assistance technique du BIT au Venezuela (1920-1945)

Résumé

L’Organisation internationale du travail, fondée en 1919, est avant tout une organisation européenne. Créée par les vainqueurs de la Première Guerre mondiale, elle n’exerce qu’une influence limitée sur les pays extra-européens jusque dans les années 1930. La crise économique mondiale et l’entrée des États-Unis en 1934 contribuent à modifier l’équilibre des pouvoirs au sein de l’organisation et l’engagent activement dans une réflexion sur la portée et l’utilité des conventions internationales du travail en dehors de l’Europe. Cette réflexion s’accompagne de nouvelles pratiques de la coopération technique, qui annoncent les politiques de développement international de l’après-Seconde Guerre mondiale. Cet article interroge l’influence que l’OIT a pu avoir sur le développement du Welfare State en Amérique latine entre 1920 et 1945, en prenant le Venezuela comme cas d’étude. Il s’intéresse en particulier aux missions d’assistance technique organisées à partir des années 1930 et cherche à évaluer leur efficacité dans la diffusion des normes internationales du travail.

Mots-clefs : Organisation internationale du travail – assistance technique – expertise – droit du travail – développement international.

Abstract

International Labour Standards and Technical Diplomacy: the ILO Technical Assistance to Venezuela (1920-1945)

The International Labour Organization, founded in 1919, is first and foremost a European organization. Created by the victors of the First World War, its influence on non-European countries was limited until the 1930s. The global economic crisis and the entry of the United States in 1934 contributed to a shift in the balance of power within the organization, and actively engaged it in a reflection on the scope and usefulness of international labour conventions outside Europe. This reflection was accompanied by new technical cooperation practices, which anticipated the international development policies of the post-World War II era. This article examines the influence of the ILO on the development of the Welfare State in Latin America between 1920 and 1945, using Venezuela as a case study. It looks in particular at the technical assistance missions organized from the 1930s onwards and seeks to assess their effectiveness in disseminating international labour standards.

Keywords: International Labour Organization – Technical Assistance – Expertise – Labour Legislation – International Development.

 

Laure Pesquet

Le planning familial, les associations féminines et l’État-providence en Égypte de Fouad Ier à Nasser (années 1930-1960)

Résumé

Au temps de la réforme sociale en Égypte, les associations féminines philanthropiques, soutenues par la monarchie et certains médecins du Caire, s’approprièrent le droit de contrôler la reproduction des femmes démunies, au nom du bien-être national (rafaha). Après la révolution des Officiers libres qui mit fin au règne du roi Farouq (1936-1952), le contrôle des naissances fut d’abord toléré par le régime nassérien (1954-1970) avant d’être nationalisé afin de protéger l’État-providence. Face au relatif échec du planning familial, les acteurs et actrices du contrôle des naissances réagirent différemment.

Mots-clefs : Égypte – État-providence – néomalthusianisme – philanthropie féminine – planning familial.

Abstract

Family Planning, Women’s Organizations and the Welfare State in Egypt from King Fuad I to Nasser (1930s-1960s)

In time of social reform in Egypt, women’s philanthropic organizations, supported by the monarchy and some doctors in Cairo, made the right to control the reproduction of destitute women their own, in order to protect national welfare (rafaha). After the revolution of the Free Officers, which ended the reign of King Farouq (1936-1952), birth control was first tolerated by Nasser’s regime (1954-1970) before being nationalized as the backbone of the welfare state. Faced with the relative failure of family planning, those involved in birth control reacted differently.

Keywords: Egypt – Family Planning – Neo-Malthusianism – Welfare State – Women’s Philanthropy.

 

Paul Mayens

Assurer le développement ou développer l’assurance : les discours experts sur la sécurité sociale dans les pays du Sud (1950-1975)

Résumé

Entre le début des années 1950 et les années 1970 l’aide au développement fournie par les organisations internationales croît rapidement. Celle-ci se concentre sur les secteurs de la productivité et de la formation de la main-d’œuvre. Au sein du BIT et de l’AISS des voix se font entendre pour que la Sécurité sociale ne reste pas en marge de ces politiques. Un débat s’engage sur la pertinence de la mise en place de programmes de protection sociale dans des pays où le salariat reste minoritaire et la productivité réduite. Contre un discours dominant qui ferait de la Sécurité sociale un coût trop lourd à supporter pour des économies fragiles, les experts gravitant autour du BIT et de l’AISS tentent d’articuler le développement de la protection sociale avec les impératifs du développement économique. Selon eux, celle-ci pourrait s’avérer être davantage un levier de développement qu’un coût.

Mots-clefs : Sécurité sociale – OIT – AISS – assistance technique.

 

Abstract

Ensuring Development or Developing Insurance: the ILO, ISSA and Social Security in the Countries of the South, from the 1950s to the 1970s

Between the 1950s and the 1970s, development aid provided by international organizations grew rapidly. This aid was concentrated on the sectors of productivity and labour training. Within the ILO and the ISSA, voices were raised to ensure that social security did not remain on the sidelines of these policies. A debate then began on the relevance of setting up ambitious social protection programs in countries where wage earners were still in the minority and productivity was low. Against a dominant discourse that would make social security too heavy a cost to bear for fragile economies, the experts around the ILO and the ISSA are trying to link the development of social protection with the imperatives of economic development. In their view, social protection could prove to be a lever for development rather than a cost.

Keywords:Social Security – ILO – ISSA – Technical Assistance.

 

John P. DiMoia

Pursuing Development and the Post-Colonial: Negotiating from the Middle between South Korea and Thailand, 1954-late 1960s

Résumé

Poursuivre le développement et le post-colonial : Négocier depuis le milieu entre la Corée du Sud et la Thaïlande, 1954-fin des années 1960

Cet essai soutient que le développementalisme coréen, plutôt que de dériver de la planification étatique de la République de Corée, trouve ses origines dans les projets de construction d’après 1954, avec des contrats prévoyant un rôle de sous-traitance d’abord dans la sphère nationale, puis dans les domaines régional et international. Dans ce cas, la Thaïlande d’après-guerre a fourni le partenariat et le contexte de travail permettant aux Coréens de commencer à développer leurs compétences.

En poursuivant de tels projets, le capital privé coréen, avec une certaine participation de l’État coréen, a progressivement accumulé une expérience professionnelle internationale. Le fait de mettre l’accent non plus sur la planification descendante, mais sur les entreprises privées, les soumissions conditionnelles et les nouveaux types de chantiers difficiles offre un nouveau contexte pour comprendre l’émergence de l’ingénierie coréenne d’après-guerre, de l’industrie de la construction et de l’attrait croissant des entreprises coréennes.

Mots-clefs : Thaïlande – Guerre froide – État développeur – marchés publics – APD (aide publique au développement).

 

Abstract

This essay argues that Korean developmentalism, rather than deriving from ROK state-planning, has its origins in post-1954 construction projects, with contracts providing for a subcontracting role first in the domestic sphere, and later, in the regional and international domains. In this case, post-war Thailand provided the partnership, and the international work context, for Koreans to begin developing their skillset.

By pursuing such projects, Korean private capital, with some involvement from the Korean state, gradually accumulated international work experience. Shifting the emphasis from top-down planning to private firms, contingent bids, and newer types of challenging work sites provides a new context towards understanding the emergence of post-war Korean engineering, the construction industry, and the growing appeal of Korean business.

Keywords: Thailand – Cold War – Developmental State – Procurements – ODA (Official Development Assistance).

 

Ben Clark

 

Le mythe du Castor marocain

Pratiques et discours de l’autoconstruction assistée au Maroc (années 1950-1960)

Résumé

À partir d’une recherche en cours menée sur les archives du CERF (Centre d’Expérimentation, de Recherche et de Formation, au sein de l’État marocain actif entre 1967 et 1973), et sur les activités du PAM au Maroc (Programme Alimentaire Mondial de l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture), cet article interroge la recrudescence de l’usage du principe « d’autoconstruction assistée » et des discours qui y ont été associées dans les premières années d’indépendance au Maroc en les remettant dans la perspective plus large des politiques coloniales puis postcoloniales du logement social et de l’habitat d’urgence. L’analyse débute avec l’importation du « système Castor » pendant le protectorat, explore la promotion par les Nations unies et l’État marocain de diverses formes d’auto-assistance après l’indépendance, et se prolonge jusqu’aux travaux du CERF lors du plan quinquennal 1968-1972. Ce dernier correspondant à un premier bilan critique des politiques d’habitat social héritées du protectorat et à une intensification des recherches sur les recours possibles à l’autoconstruction et à l’initiative privée pour désengager l’État du secteur de la construction.

 

Mots-clefs : autoconstruction – Castor – architecture – urbanisme – post-colonial – Maroc – CERF.

Abstract

The Myth of the Moroccan Beaver

Assisted Self-Help Building Practices and Discourse in Morocco (1950s-1960s)

Drawing on an ongoing analysis of the archives of the CERF (Centre d’expérimentation, de recherche et de formation, within the Moroccan state that operated between 1967 and 1973), and of the activities of the WFP in Morocco (World Food Programme of the Food and Agriculture Organization of the United Nations), this article examines the resurgence of the ‘aided self-help housing’ principle and the discourses associated with it in the early years of Moroccan independence, by placing them in the broader perspective of colonial and then post-colonial policies on social and emergency housing. The analysis covers the importation of the ‘Castor system’ during the protectorate, the promotion by the United Nations and the Moroccan state of various forms of self-help after independence, and finally the work of the CERF during the 1968-1972 five-year plan. The latter involved an initial critical assessment of the social housing policies inherited from the protectorate, and intensified research into the possible use of self-help housing and private initiative in order to withdraw the State from the construction sector.

 

Keywords: Self-Construction – Self-Help Housing – Architecture – Urbanism – Post-Colonial –Morocco – CERF.

 

Giovanni Tonolo

 

Résumé

Un état de misère : la place du welfare et du développement au Dahomey (1957-1971)

Le Dahomey indépendant adopta quelques mesures sociales en faveur des fonctionnaires et des travailleurs industriels, tout en orientant des politiques de développement autoritaires vers la paysannerie. Cet article explique les raisons de ces différentes stratégies de l’État postcolonial. Il montre également comment les bailleurs de fonds ont résisté à l’inclusion de mesures de santé et d’éducation dans les projets de développement, malgré les recommandations d’experts en ce sens. Ce faisant, il cherche à croiser les histoires de l’État providence et de l’État développementiste.

Mots-clefs : Dahomey – Welfare – développement – État postcolonial – bailleurs de fonds.

Abstract

Independent Dahomey enacted some limited welfare measures in favour of civil servants and industrial workers, while directing authoritarian development policies towards the peasantry. This article explains the reasons for these different strategies of the postcolonial state. It also shows how foreign development agencies resisted the inclusion of health and education measures in development projects, despite recommendations from experts to do so. In doing so, it seeks to intersect the histories of the welfare state and the developmental state.

Keywords: Dahomey – Welfare – Development – Postcolonial State – Development Agencies.

 

Débat autour d’un livre

Marie Vannetzel

Gilad Wenig

Ferdinand Eibl

Ferdinand Eibl, Social Dictatorships: The Political Economy of the Welfare State in the Middle East and North Africa, Oxford, Oxford UniversityPress, 2020.

 

Varia

Christopher Goscha

L’heure est-elle enfin venue ?

Les Français d’Indochine face à la chute de l’empire en 1945

Résumé

Ce texte a pour ambition de comprendre comment les Français d’Indochine ont vécu les événements tumultueux d’août et septembre 1945 quand les Vietnamiens ont pris le pouvoir au Vietnam à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Comment les Français sur place ont-ils perçu l’indépendance du Vietnam ? Comment ont-ils compris la fin possible de l’empire ? Cet article accorde une importance particulière aux émotions, surtout à celle de l’humiliation, de la peur et de la haine, pour mieux comprendre la perception des Français d’Indochine de cette conjoncture si difficile dans leur histoire.

Mots-Clefs : Indochine – France – Vietnam – Français d’Indochine – nationalisme – colonialisme – décolonisation – Jean Decoux – Ho Chi Minh.

 

Abstract

This is the End? The French in Indochina and the Fall of the Empire in 1945

The text seeks to understand how the French in Indochina lived through the tumultuous events of August and September 1945 when the Vietnamese took power in Vietnam in the wake of the Second World War. How did the French there perceive Vietnamese independence? How did they understand the possible end of empire? This article gives special attention to the importance of emotions, above all humiliation, fear, and hate, in order to better understand the perception of the French in Indochina of this difficult conjuncture in their past.

Keywords: Indochina – France – Vietnam – French Settlers – Nationalism – Colonialism – Decolonization – Jean Decoux – Ho Chi Minh.