Get Adobe Flash player

Prochain numéro à paraître

 

2021/2 – n° 20 – Monde(s) – novembre 2021

Santé Globale,

des acteurs négligés

 

sous la direction de

Yi-Tang Lin et Anne-Emanuelle Birn

 

Sommaire

 

Yi-Tang Lin, Anne-Emanuelle Birn

Santé globale : des acteurs négligés, des histoires redécouvertes

 

Patricia Palma

From Asia to the Americas: Chinese Medicine in Latin America and the Caribbean (1840-1930)

 

Résumé

De l’Asie aux Amériques : La médecine chinoise en Amérique latine et aux Caraïbes (1840-1930)

 

Cet article présente l’histoire de la médecine chinoise – ses connaissances, ses thérapies, ses pratiques et ses praticiens – en Amérique Latine et aux Caraïbes entre 1840 et 1930, en particulier dans les pays comptant une grande population d’immigrants chinois. Cette période fut marquée par l’accroissement de la popularité de la médecine chinoise dans la région, ainsi que par les conflits avec les médecins diplômés, qui tentèrent d’éliminer la compétition asiatique du marché de la santé, alors en pleine expansion. Cette contribution vise à illustrer la circulation transnationale du savoir médical, relativement peu analysée par l’historiographie latino-américaine.

Mots-clefs : médecine chinoise – médecine alternative – Amérique Latine – Caraïbes – histoire de la médecine.

 

Abstract

This paper provides a historical background of Chinese medicine – its knowledge, therapies, practice, and practitioners – in Latin America and the Caribbean between 1840 and 1930, focusing particularly on countries with large populations of Chinese immigrants. This period marked both the rising popularity of Chinese medicine in the region and periodic conflicts between its practitioners and allopathic physicians, who sought to eradicate their foreign competitors from the expanding health market. This work seeks to illuminate the transnational circulation of a form of medical knowledge that has received sparse attention in Latin American historiography.

Keywords : Chinese medicine – Alternative Medicine – Latin America – Caribbean – History of Medicine.

 

 

Lola Wilhelm

Business et santé infantile mondiale. La stratégie médicale de Nestlé au sein des réseaux pédiatriques et humanitaires transnationaux

 

Résumé

Très peu de recherches historiques ont été consacrées à la participation des entreprises aux politiques de santé mondiale. S’appuyant sur le cas emblématique de Nestlé, cet article explore comment, de l’entre-deux-guerres aux années 1950, la firme s’impose comme actrice de l’élaboration des connaissances scientifiques, des pratiques médicales, et des politiques publiques en matière de santé et de nutrition infantiles.

Mots-clefs :Nestlé – business – santé globale – nutrition – pédiatrie – humanitaire.

 

Abstract

Business and global child health. Nestlé’s medical strategy in transnational paediatric and humanitarian networks.

Business participation in global health policies has generated few in-depth historical studies. By focusing on the emblematic case of Nestlé, this article explores how, from the inter-war period to the 1950s, the company emerged as a central actor in the elaboration of scientific knowledge, medical practices, and public policies linked to child health and nutrition.

Keywords : Nestlé – Business – Global Health – Nutrition – Paediatrics – Humanitarianism.

 

 

Anne-Emanuelle Birn

De Montevideo au Monde : l’Institut International Américain de Protection de l’Enfance et la circulation des politiques uruguayennes de l’enfance

 

Résumé

Cet article explore le rôle, pendant l’entre-deux-guerres, de l’Instituto Internacional Americano de Protección a la Infancia, basé en Uruguay, dans la définition d’un agenda global pour la santé infantile. La création de cet institut a résulté de la convergence d’intérêts de féministes, de médecins, de réformateurs ou encore du gouvernement uruguayen et a été favorisée par les échanges d’idées et de pratiques entre ces acteurs et des institutions et spécialistes en Europe et aux Amériques. Cet Institut est devenu très vite un laboratoire d’idées, un centre de documentation et un incubateur de politiques novatrices pour les approches du bien-être de l’enfant centrées sur les droits. Conseillé par les pédiatres affiliés à l’Institut, le gouvernement uruguayen – à l’époque une dictature – a adopté un Code des droits de l’enfant en 1934 qui a mis en avant la nécessité d’intégrer les approches médicales et sociales afin d’améliorer la santé des enfants. Les résonances internationales de l’institut et du Code offrent un contrepoint incontournable sur les déplacements transnationaux et les racines complexes du champ de la protection et des droits de l’enfant.

 

Mots-clefs : droits de l’enfant –histoire de la santé internationale – Paulina Luisi – Luis Morquio – santé des enfants – Uruguay.

 

Abstract

De Montevideo au Monde : the International American Institute for Protection of Childhood and the circulation of Uruguay’s child health policies

 

This article explores the role of the Uruguay-based Instituto Internacional Americano de Protección a la Infancia in setting a global child health agenda during the interwar period. Arising from a confluence of interests – including those of feminists, physicians, reformers, and the Uruguayan government – it was nourished by interchanges of ideas and practices between these actors and their counterparts in Europe and across the Americas. The Institute became a pathbreaking thinktank, clearinghouse, and policy incubator for rights-based approaches to child health and well-being. Advised by the pediatricians affiliated with the Institute, in 1934 the Uruguayan government – at the time a dictatorship – passed into law a Children’s Code of rights, unequivocally acknowledging the need to integrate medical and social approaches to the improvement of child health. The international resonance of both the Institute and the Code reveal the crucial role played by Uruguay in the transnational movement shaping, and in the complex roots of, the field of children’s well-being and child rights.

 

Pierre-Yves Donzé

Construire des hôpitaux fonctionnels dans les régions en voie d’industrialisation : collaboration entre les organisations internationales et les entreprises privées (1930-1970)

 

Résumé

Au cours de l’entre-deux-guerres, des médecins et architectes allemands et américains développent un nouveau type d’hôpital fondé sur les principes d’une gestion rationalisée des flux : l’hôpital fonctionnel. Cet article analyse les débuts de leur construction dans les régions en voie d’industrialisation (Amérique latine, Afrique et Asie de l’Est) entre les années 1930 et le début des années 1970. L’attention porte sur les rôles respectifs des organisations internationales, des architectes indépendants et des entreprises privées. La principale conclusion de cette recherche est que le manque d’engagement des organisations internationales a laissé le champ libre à l’action d’individus et d’entreprises privées.

Mots-clés : construction hospitalière – International Hospital Association – Siemens – architecture – régions en voie d’industrialisation.

 

Abstract

Building functional hospitals in industrializing regions: collaboration between international organizations and private companies (1930-1970)

During the interwar years, German and American doctors and architects developed a new type of hospital based on the principles of rationalized flow management: the functional hospital. This article analyses the beginnings of their construction in the industrializing regions (Latin America, Africa and East Asia) between the 1930s and the early 1970s. It discusses the roles played by international organizations, independent architects, and private firms. It demonstrates that the lack of engagement of international organizations gave free rein to the action of individuals and private companies.

Keywords : Hospital Construction – International Hospital Association – Siemens – Architecture – Industrializing Regions.

 

Bogdan C. Iacob

Paradoxes of Socialist Solidarity: Romanian and Czechoslovak Medical Teams in North Korea and Vietnam (1951-1962)

 

Résumé

Paradoxes de la solidarité socialiste : Les équipes médicales roumaine et tchécoslovaque en Corée et au Vietnam du Nord (1951-1962)

 

L’aide médicale apportée par les pays d’Europe de l’Est à la République populaire démocratique de Corée et à la République démocratique du Vietnam témoigne de leur volonté de se tailler un rôle mondial en exportant la « modernité socialiste » dans le cadre de la construction des États postcoloniaux. La contribution analyse les expériences parallèles des équipes médicales roumaines et tchécoslovaques dans les deux États d’Asie de l’Est pour souligner la nature paradoxale des soins de santé socialistes : un mélange d’internationalisme, d’autodétermination, d’adaptation aux milieux non européens et de récits quasi-coloniaux sur les pathologies locales.

Mots-clefs : soins de santé – Guerre froide – décolonisation – Europe de l’Est – internationalisme

 

Abstract

Eastern European countries’ healthcare assistance to the Democratic People’s Republic of Korea and the Democratic Republic of Vietnam signaled their commitment to carving a global role by exporting « socialist modernity » as part of post-colonial state-building. This article analyses the parallel experiences of Romanian and Czechoslovak medical teams in the two East Asian states to emphasize the paradoxical nature of socialist healthcare: a mix of internationalism, self-determination, adaptation to non-European milieus, and quasi-colonial narratives about local pathologies.

Keywords : Healthcare – Cold War – Decolonization – Eastern Europe – Internationalism

 

Jingjing Su

Diplomatie de la médecine traditionnelle chinoise en République Populaire de Chine : un atout dans la Guerre froide

 

Résumé

Pendant la Guerre froide, la médecine chinoise a pu jouer un rôle important dans les relations bilatérales et multilatérales que la Chine a entretenu avec d’autres pays, car elle était considérée comme un domaine relevant de la culture et donc relativement apolitique. En favorisant les échanges et promouvant la compréhension mutuelle, elle permit une ouverture dans le « Rideau de bambou », alors que le positionnement de la Chine par rapport au camp occidental était plus subtil que celui de l’Union Soviétique. Les diplomates de la médecine traditionnelle chinoise agirent sur plusieurs fronts : ils furent autant mis au service des chefs d’État, qu’envoyés dans des régions dangereuses pour soigner les malades et sauver des vies. La République populaire de Chine, en liant la médecine traditionnelle avec les discours de décolonisation et un imaginaire de self-help, mit la médecine traditionnelle au service de sa stratégie diplomatique visant à unifier le Tiers-monde.

Mots-clefs : médecine chinoise – diplomatie – Guerre froide – culture – Chine

 

Abstract

Diplomacy of Traditional Chinese Medicine of PRC : A Calling Card during Cold War

During the Cold War, Chinese medicine was able to play an important role in China’s bilateral and multilateral relations with other countries, as it was considered a cultural field and therefore relatively apolitical. By fostering exchanges and promoting mutual understanding, it allowed for an opening in the « Bamboo Curtain » – referring to the Iron Curtain, and yet, China’s positioning to the Western camp was more subtle than that of the Soviet Union. The diplomats of traditional Chinese medicine acted on several fronts : they were both placed at the service of heads of state and sent to dangerous regions to treat the sick and save lives. The People’s Republic of China made traditional medicine at the service of the Chinese diplomatic strategy to unify the Third World by linking traditional medicine with the discourses of decolonization and the self-help imaginary.

Keywords : Chinese medicine – Diplomacy – Cold War – Culture – China.

 

Mohamed Mebtoul

Les pouvoirs publics, les professions sanitaires, et les populations : les réponses algériennes à la crise du COVID-19, entretien avec le Professeur Mohamed Mebtoul

 

 

Débat autour d’un livre

 

Guillaume Lachenal, Simplice Ayangma Bonoho, Nitsan Chorev

Nitsan Chorev, Give and Take: Developmental Foreign Aid and the Pharmaceutical Industry in East Africa. Princeton University Press, 2019

 

Varia

 

Dominique Pinsolle

La fabrication d’une menace : le sabotage aux États-Unis, 1907-1918

 

Résumé

Le sabotage est une tactique théorisée par l’anarchiste français Émile Pouget et adoptée par la Confédération Générale du Travail (CGT) en 1897. Cette méthode attire l’attention de la presse américaine, avant d’être reprise par les syndicalistes révolutionnaires de l’Industrial Workers of the World (IWW). Véritable concept transnational, le sabotage est avant tout un principe générant des pratiques extrêmement variées, dépendant des contextes nationaux. Aux États-Unis, ses origines étrangères sont utilisées par la presse puis par les autorités pour stigmatiser le syndicalisme révolutionnaire et, dans le contexte de la Première Guerre mondiale, le réprimer.

 

Mots-clefs : sabotage – syndicalisme – IWW – presse – grèves.

 

Abstract

The Making of a Threat : Sabotage in the United States, 1907-1918

 

Sabotage is a tactic that was theorized by the French anarchist Émile Pouget and adopted by the General Confederation of Labor (CGT) in 1897. This method attracted the attention of the American press, before being adopted by the syndicalists of the Industrial Workers of the World (IWW). A genuine transnational concept, sabotage is above all a principle that generates extremely varied practices, depending on national contexts. In the United States, its foreign origins were used by the press and then by the authorities to stigmatize revolutionary unionism and, in the context of World War One, to suppress it.

 

Keywords : Sabotage – Syndicalism – IWW – Press – Strikes.